X
06 20 51 69 20 contact@actifreso.fr

Dernières actualités

Réseauter s’apprend

Francine Belin MahieuxFrancine Belin-Mahieux, responsable administratif et financier, a croisé le chemin des Actifrésoteuses et témoigne sur son expérience de réseautage pour trouver un emploi.

Est-ce que réseauter a toujours été facile pour vous ?

Non, pour moi réseauter n’était pas naturel. J’ai dû me faire violence quand j’ai fait le constat des difficultés qui m’attendaient : conjoncture économique difficile ; forte concurrence avec des cadres à la recherche d’un emploi et souhaitant travailler dans une région réputée attractive pour son cadre de vie ; ou tout simplement des cadres plus jeunes que moi, avec moins d’expérience mais avec une rémunération inférieure à celle que j’avais.

Je me suis rendue compte qu’il fallait que je me démarque des recherches classiques d’emploi.

Après un départ dans le cadre d’un P.S.E. (Plan de Sauvegarde de l’Emploi), j’ai bénéficié d’un accompagnement par un cabinet de reclassement. J’ai donc suivi les formations d’usage : rédiger un C.V. ; préparer un entretien, etc. et aussi comment trouver un emploi grâce au réseau.

J’avoue que cette méthode m’a, au premier abord, assez surprise : demander un entretien à un manager que je ne connais absolument pas, me semblait irréel, surtout avec le motif de rechercher des informations, des conseils, des contacts et non un emploi.

Rencontrez-vous encore des difficultés ?

Le réseau ne m’effraye plus. Je continue à assister à quelques conférences, moins qu’avant car j’ai un emploi. Je consulte régulièrement mes deux sites Viadeo et LinkedIn et je réponds aux courriels.

Quels bénéfices concrets avez-vous récoltés de vos actions de réseautage ?

Le premier, et tout de même le plus important, un JOB. L’avantage du réseautage, c’est que l’on est de suite en “short-list”. Pour moi, nous étions seulement deux. Le deuxième avantage c’est la constitution d’un carnet d’adresses et je continue d’avoir des échanges avec une bonne partie de ceux qui m’ont reçue. Et le troisième, je n’ai plus d’appréhension quant aux rendez-vous professionnels que j’assure dans le cadre de ma fonction et ils sont nombreux.

Pourquoi réseauter s’apprend selon vous ?

Pour moi, réseauter c’est tout un art. Le réseautage demande la maîtrise de plusieurs outils :

le téléphone avec la rédaction d’un script pour les prises de contacts,

le courriel,

l’usage des réseaux sociaux professionnels que sont Viadeo et Linkedin,

la communication avec l’usage des cartes de visites,

une présentation courte de 2 à 3 minutes pour mes futurs entretiens,

un fichier Excel pour suivre mes demandes d’entretien et leurs résultats,

un fichier de personnes à contacter,

la participation à des conférences, des réunions….,

la politesse (remercier toujours et encore ceux qui vous ont reçu, donner des nouvelles…),

l’écoute : vos interlocuteurs requièrent un minimum d’attention (même si ce n’est pas toujours très intéressant).

Propos recueillis par Catherine Sarnow

Mot clés :

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore renseigné d'informations sur lui

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *