X
06 20 51 69 20 contact@actifreso.fr

Dernières actualités

Le podcast créateur de valeur et de leads

Le podcast est devenu un véritable succès au fil des années. Ce contenu audio-numérique a su séduire toutes les générations grâce à la variété des thèmes traités et à sa facilité d’accès (n’importe où et n’importe quand). Au programme, ou plutôt au sommaire de cet article :  l’origine de ce phénomène, l’analyse de sa popularité, le portrait des auditeurs français et des podcasteurs professionnels, sans oublier ses bénéfices économiques. On vous dit tout ou presque !

 

L’origine du podcast

Le format des podcasts est apparu dès les années 1980 aux Etats-Unis, sous le nom d’audio-blogging disponible à l’écoute sur des sites. Les contenus proposés étaient principalement de la musique, des publicités ou des discussions. En 1993, le secteur de la radio a compris le potentiel non exploité de ce format. Carl Malamud lance la première radio internet avec du contenu disponible en ligne. Il s’agit d’un talkshow hebdomadaire avec un expert informatique. Les premières émissions audios, téléchargeables légalement par les auditeurs américains, apparaissent en 1996. La plus connue se s’intitule « The Dan and Scott Show ». Toujours au Etats-Unis, c’est en septembre 2 000 que le premier système de téléchargement et de stockage de contenus est créé : Myaudio2Go.com. Les thèmes sont déjà variés : du sport, des divertissements, la météo ou de la musique… Ils sont disponibles à la demande sur ordinateur et pouvant être téléchargés pour une écoute différée.

En juillet 2003, Christopher Lydon, un ancien journaliste devenu blogger, diffuse une série de « talks audios » ou audios de discussions. Il crée ainsi le premier podcast américain. Adam Curry, ancien animateur de la chaine MTV lance le « Daily Source Code » en 2004 qui deviendra le premier podcast largement diffusé. Il a par ailleurs participé à la diffusion de ce format sur les IPods. La même année, c’est Ben Hammersley, journaliste britannique pour The Guardian, qui crée le néologisme « podcast » pour associer « IPod » et « broadcasting ».

En France, c’est Arte Radio qui lance le premier site de podcasts à la fin de l’année 2002. L’entreprise parle de radio à la demande permettant à ses utilisateurs de sélectionner le contenu qui les intéressent. Son slogan illustrait bien son positionnement : « Nous proposons, vous piochez ». La série de podcasts se veut anticommerciale et anticulturelle. Arte Radio devient alors l’inspiratrice et le précurseur du podcast français. Apple va largement participer à populariser les podcasts grâce à la création de l’application « Podcast » en 2005 pour les ordinateurs et en 2012 pour ses IPhones depuis « l’App Store ».

 

Analyse de la popularité des podcasteurs en France

Selon Harris Media, 87 % de la population française écoute en moyenne 2 heures de contenu audio par jour. On entend par contenu audio : la radio, les livres audios, les podcasts, la musique et le streaming.

1 français sur 2 affirme avoir déjà écouté un podcast et la plateforme Spotify qui est l’un des diffuseurs majeurs avec Apple Podcasts. Au total, c’est près de 200 millions de podcasts qui sont écoutés par mois. Concernant les personnes n’en ayant jamais écoutés, 20 % d’entre-elles prévoient de s’y mettre. Les auditeurs mensuels ont rapidement progressé en trois ans : de 10,9 millions en 2019, ils ont atteint les 17,6 millions en 2022. Il est également intéressant de savoir que 8 podcasts téléchargés sur 10 sont intégralement écoutés. D’après Paris Podcast Festival, 79 % des auditeurs affirment qu’écouter des podcasts est ancré dans leur routine et 28 % d’entre eux le font de manière journalière. Près de 30 % des auditeurs les écoutent tous les 3 à 5 jours et 42 % une seule fois par semaine.

D’après le baromètre d’ACAST, les podcasts sont animés par 64 % d’hommes, 30 % de femmes et seulement 6 % sont mixtes. Concernant leur âge, 56 % ont entre 26 et 39 ans dont 77 % sont des femmes. La tranche 40-55 ans représentent 40 % des animateurs avec autant d’hommes que de femmes. Les créatrices de contenu sont 30 % à proposer des podcasts sur des sujets de société ou culturels. Les créateurs de contenu sont davantage dans le divertissement et la politique puisque 64 % d’entre eux traitent ces sujets en priorité.

 

Du côté des auditeurs

Les femmes sont de plus grandes consommatrices de podcasts que les hommes puisqu’elles représentent plus de la moitié des utilisateurs mensuels. 60 % de l’audience représentent les moins de 35 ans, tranche d’âge bien différente de la moyenne des auditeurs radio qui est de 55 ans. 50% des utilisateurs vivent dans ou proche d’une grande ville et 27 % sont des cadres supérieurs.

Quels types de contenus préfèrent les Français ? 43 % écoutent de l’actualité ou des sujets spécifiques. 42 % se divertissent avec des contenus légers et humoristiques. 32 % se détendent et 10 % se forment sur des concepts ou des pratiques.

Le podcast possède de réelles vertus positives pour la majorité des Français. En effet, 69 % des auditeurs affirment qu’en écouter un leur permet de « se réconcilier avec eux-mêmes ». 82 % estiment que c’est un bon moyen de se concentrer et de se recentrer sur soi-même. Néanmoins, seulement 15 % des Français se concentrent sur l’expérience audio sans rien faire d’autre ! 84 % des auditeurs estiment que le podcast est un bon moyen de s’informer, de comprendre et d’approfondir des sujets. 74 % disent avoir déjà changé d’avis, de perception ou d’opinion à la suite d’une écoute. Bon à savoir : sa durée moyenne atteint 44 minutes mais la majorité des Français affirme préférer les formats plus courts, entre 5 et 15 minutes. Cela confirme les chiffres précédents et la difficulté à demeurer concentré sur un sujet sans aucune sollicitation périphérique.

Le gros point positif du podcast réside dans sa variété de contenus. Nous pouvons écouter toutes sortes de sujets, que ce soit de la culture générale, des informations scientifiques, les tendances d’une filière économique, des sujets de développement personnel ou encore une montée en compétences sur un sujet technique.

 

Les bénéfices professionnels

Le podcast s’invite de plus en plus dans la sphère professionnelle. En effet, ce format permet de collecter de nombreuses informations, gratuitement et facilement. C’est un outil de veille de notre secteur d’activités et un moyen de s’autoformer de plus en plus répandu. Comme mentionné précédemment, déjà 10 % des auditeurs en écoutent pour se former et donc enrichir leurs connaissances (savoirs). Néanmoins, il est plus difficile de transmettre une pratique (savoir-faire) à cause de l’absence de visuels pour reproduire correctement une méthode ou un processus énoncé. À ce jour, quelques formations intègrent des podcasts mais cet outil n’est pas encore très répandu. Certainement pour la raison énoncée ci-dessus.

Autre bénéfice, l’entreprise qui diffuse du contenu gratuit à valeur ajoutée, valorise son image de marque et accroît sa notoriété. Elle peut aussi asseoir sa légitimité et son expertise sur un sujet pointu jusqu’à devenir incontournable. Les rendez-vous réguliers fidélisent l’audience et facilitent la captation de clients potentiels.

D’après une étude menée par la BBC, les podcasts peuvent augmenter la notoriété de la marque jusqu’à 89 %, sa popularité jusqu’à 24 %, la considération des consommateurs de 57 % et enfin l’intention d’achat de 14 %. De plus, 77 % des auditeurs affirment avoir déjà souhaité se renseigner sur un annonceur après avoir entendu une publicité dans un podcast. De la même manière, 70 % ont déjà voulu acheter un produit grâce à la présence de la marque dans un podcast. Actuellement, 39 % des marques apparaissent au début et à la fin du podcast. Il est important de préciser que 66 % des Français ne sont pas gênés pas les publicités dans un podcast.

 

Notre sélection de podcasts professionnels

Les métiers du futur par Isabelle Rouhan.

Au programme : des rencontres avec des dirigeants, des entrepreneurs, des chercheurs, qui créent des emplois. Un partage de leur parcours et leur vision du futur de leur métier.

Secrets de dirigeants par Radio classique

Au programme : témoignages, à hauteur d’homme – et de femme – sur comment ils ont dirigé leurs entreprises dans ces moments particuliers de la vie économique.

Le podcast du marketing par Estelle Ballot

Au programme : des conseils et méthodes pour développer une activité afin d’être maître de nos choix et travailler où, quand, et comme on le souhaite.

Marketing Square : les secrets du marketing par Caroline Mignaux

Au programme : des méthodes, outils et astuces pour décupler sa visibilité, son autorité et ses ventes.

La toile par EnjoyPhoenix alias Marie Lopez

Au programme : une exploration de l’influence et des réseaux sociaux ainsi que l’envers du décor de ce milieu.

 

Pour aller plus loin

Comment créer et diffuser un podcast

https://www.blogdumoderateur.com/creer-podcast-etapes/

Formations podcasts

https://www.ausha.co/fr/blog/ou-se-former-au-podcast/

 

Mélanie Wicart-Zen

Sources

https://en.wikipedia.org/wiki/History_of_podcasting#Precursors

https://inspire-media.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-le-podcast-en-france/#chiffres-podcast-france

https://lentrepreneurenvous.com/statistiques-podcast-france/

https://www.lacademieenligne.fr/blog/article/les-atouts-du-podcast

https://business.ladn.eu/experts-metiers/marketing-communication/pourquoi-lancer-dans-podcast-marque-reponse-chiffres/

https://lesmakers.fr/statistique-podcast/

Mot clés :

A propos de l'auteur

L'auteur n'a pas encore renseigné d'informations sur lui

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.